IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SAP publie ses résultats du 1T21, ils révèlent une croissance dans le secteur du cloud,
Alors que le bénéfice d'exploitation est en baisse de 3 %

Le , par Bruno

33PARTAGES

4  0 
SAP a publié ses résultats du premier trimestre, qui révèlent une croissance continue dans le secteur du cloud et l'adoption de S/4HANA "RISE with SAP". Les résultats de SAP au 1T21 révèlent un chiffre d'affaires de 6,35 milliards d'euros IFRS (International Financial Reporting Standards), en baisse de 3 % en glissement annuel (ou en hausse de 2 % non-IFRS et à taux de change constants) avec un bénéfice par action (BPA) de base de 0,88 € (1,40 € non-IFRS). Malgré l'impact persistant des restrictions mondiales sur les voyages, la croissance du chiffre d'affaires de SAP dans le cloud a bien résisté au premier trimestre. SAP a favorisé la transformation des activités des clients dans le cloud. Les licences logicielles ont augmenté de 7 % et ont connu une forte croissance à deux chiffres de 11 %.

Le chiffre d'affaires du cloud SaaS/PaaS en dehors de l'activité Intelligent Spend a augmenté de 17 % IFRS et de 24 % (non-IFRS à taux de change constants). SAP a enregistré une forte accélération des nouvelles activités de cloud dans l'ensemble de son portefeuille de cloud. Pour l'avenir, la forte performance de SAP dans le domaine du cloud devrait accélérer la croissance du chiffre d'affaires du cloud. « Nous constatons une très forte croissance des entrées de commandes dans l'ensemble de notre portefeuille d'applications. Et nous ne faisons que commencer. Notre nouvelle offre "RISE with SAP" est en train de devenir un accélérateur massif de notre croissance. Avec notre écosystème unique de plus de 22 000 partenaires et d’innovation solide pour l'année, nous sommes en bonne voie pour assurer une croissance robuste du cloud », a déclaré Christian Klein, PDG de SAP.


SAP a annoncé un partenariat stratégique avec Dediq un investisseur proactif, afin d'étendre conjointement son portefeuille de services financiers avec un investissement important dans le développement de nouvelles solutions. SAP et Dediq ont l'intention de créer une unité dédiée à l'industrie des services financiers (FSI) qui sera détenue conjointement par les deux sociétés. « Le premier trimestre de 2021 a été unique à bien des égards. Nous avons connu la plus forte croissance des entrées de commandes de cloud et les logiciels en cinq ans, tout en affichant la plus forte augmentation du bénéfice d'exploitation et de la marge en dix ans. Le flux de trésorerie disponible a connu une croissance à deux chiffres par rapport au record de l’année précédente. La transition accélérée de SAP vers le cloud va accélérer la croissance du chiffre d'affaires et augmenter considérablement la résilience de l'entreprise », a déclaré Luka Mucic, le responsable des finances de l’entreprise.

Le flux de trésorerie d'exploitation pour le premier trimestre était de 3,09 milliards d'euros. Le flux de trésorerie disponible a augmenté de 10 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,85 milliards d'euros. Le flux de trésorerie a été influencé positivement par la baisse des paiements en actions et des paiements de restructuration. Le flux de trésorerie disponible a également été soutenu par une baisse des dépenses d'investissement. À la fin du trimestre, la dette nette de SAP était de 2,66 milliards d'euros.

Transition accélérée vers le Cloud de SAP

À partir du premier trimestre 2021, SAP élargit ses informations financières afin de fournir aux investisseurs une transparence sur la transition de son activité ERP vers le cloud. Plus précisément, la société divulgue le carnet de commandes et le chiffre d'affaires liés au cloud pour SAP S/4HANA, ainsi que les taux de croissance d'une année sur l'autre en devises constantes et en valeur nominale.

Au premier trimestre, le carnet de commandes actuel de S/4HANA Cloud a augmenté de 39 % pour atteindre 1,04 milliard d'euros et de 43 % (à taux de change constants). Le chiffre d'affaires de S/4HANA Cloud a augmenté de 36 % pour atteindre 227 millions d'euros (IFRS et non-IFRS) et de 43 % (à taux de change constants). SAP S/4HANA Cloud représente l'offre cloud de SAP pour les processus ERP de base. Elle comprend principalement des solutions en cloud pour la gestion financière, la gestion de la chaîne d'approvisionnement, l'ingénierie et la fabrication, la gestion des commandes et la gestion des actifs, ainsi que les solutions associées de gestion des données, d'analyse et de recherche.

L’une des raisons de la croissance de SAP est dans la stratégie adoptée par SAP durant la période COVID. En effet, tout au long de la crise COVID-19, SAP a continué de servir ses clients grâce à sa stratégie de vente virtuelle et de mise en œuvre à distance. L'entreprise a conservé une approche disciplinée en matière d'embauche et de dépenses discrétionnaires, tout en réalisant des économies naturelles, par exemple en réduisant le nombre d'employés, en réduisant les frais de déplacement et les coûts liés aux installations.

Source : SAP

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

40% des professionnels IT veulent accélérer leur migration vers le Cloud, une étude de l'impact du COVID-19 sur l'adoption du Cloud par MariaDB

Quelle solution de cloud computing utilisez-vous ? Quel modèle de service cloud correspond le plus à vos besoins ? Tour d'horizon du marché

Freelances IT : les spécialistes SAP sont les plus demandés, suivis des professionnels du cloud et du développement Web, selon Club Freelance

La sécurité dans le Cloud reste challengée par la complexité et le Shadow IT d'après IBM, principales menaces : Vol de données, cryptomining et ranswomware

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !